Bronchite asthmatiforme – Remèdes naturels

bronchite asthmatiforme

La bronchite asthmatiforme est une maladie pulmonaire associant à la fois les symptômes de la bronchite et ceux de l’asthme.

Cette affection saisonnière touche préférentiellement le nourrisson qui se trouve le plus souvent infectée par le virus respiratoire syncytial ou VRS.

Découvrez les remèdes naturels de la bronchite asthmatiforme

Étiologie de la bronchite asthmatiforme

La bronchite asthmatiforme commence dans la plupart des cas par une infection virale ou bactérienne. Plus rarement, des pathologies chroniques telles qu’une insuffisance cardiaque ou un reflux gastro-oesophagien sont à l’origine de cette affection. L’asthme se développe par la suite.

Symptômes de la bronchite asthmatiforme

Le tableau clinique de la bronchite asthmatiforme associe généralement :

toux sèche devenant progressivement une toux grasse ;
• gêne à la respiration plus ou moins accompagnée de sifflements ;
• difficulté à expirer ;
• mucosités ;
• légère fièvre ;
• fatigue passagère.

Remèdes naturels pour soigner la bronchite asthmatiforme

Les différents remèdes naturels pouvant être préconisés visent à fluidifier les sécrétions bronchiques pour faciliter leur élimination et à réduire l’inflammation locale.

Eucalyptus

Les feuilles d’eucalyptus utilisées entières ou coupées sous forme d’infusion soulagent l’inconfort respiratoire. L’huile essentielle d’Eucalyptus globulus est aussi efficace par voie orale, à raison d’une goutte trois fois par jour pendant 10 jours.

Lierre grimpant

Le lierre grimpant, principalement disponible sous forme buvable avec le sirop Prospan, est intéressant pour fluidifier les sécrétions bronchiques.

Marrube blanc

Cette plante vivace renferme de la marrubiine, substance qui fluidifie les sécrétions bronchiques, facilite l’expectoration et dilate les bronches. Elle se présente sous forme de gélules (Arkogélules). Elle est traditionnellement combinée au plantain.

Pélargonium

Les sommités fleuries du Pelargonium sidoides lutte contre les organismes extérieurs en préservant l’intégrité de la muqueuse respiratoire. Elle est particulièrement intéressante en prévention chez le bronchitique chronique. Elle se présente sous diverses formes : goutte buvable (Activox), comprimé (Belivair) ou encore gélule (Arkogélules).

Plantain

L’aucuboside contenu dans les feuilles de plantain présente une activité antibactérienne, antitussive et anti-inflammatoire. Elle est traditionnellement associée au marrube blanc.

Réglisse

Les racines séchées de la réglisse agissent en tant qu’adoucissant sur la muqueuse respiratoire. La glycyrrhizine qu’elles renferment réduit également l’inflammation bronchique.

Thym pour soigner la bronchite asthmatiforme

Le thym associé à la primevère officinale opère par effet synergique sur la bronchite asthmatiforme. Ils s’emploient tous deux sous forme d’infusion.

L’huile essentielle (HE) de thym à thymol est puissamment antibactérienne et fluidifiante. Il peut également être proposé l’application sur le thorax et le haut du dos six gouttes quatre fois par jour du mélange suivant :
– HE Hysope couchée : 1 goutte ;
– HE Romarin à verbénone : 2 gouttes ;
– HE Thym à thymol : 2 gouttes ;
– HE Ylang-ylang : 1 goutte.

Découvrez des remèdes pour la bronchite asthmatiforme en vidéo

Autres remèdes à découvrir :

PARTAGER

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE