Mononucléose : remèdes naturels

Mononucléose

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, la mononucléose n’est pas une maladie excessivement grave. Il s’agit en réalité d’une infection bénigne qui se soigne par voie chimique (antibiotique…) ou par voie naturelle.

En effet, la nature regorge de ressources pour soigner la mononucléose.

Découvrez les remèdes naturels pour la mononucléose

L’homéopathie pour soigner la mononucléose

Il existe tout d’abord une manière très douce de traiter cette maladie : l’homéopathie. On connait de nombreux remèdes qui permettent de vaincre efficacement les désagréments que sont la fièvre et la fatigue.

Ces remèdes homéopathiques agissent sur les douleurs musculaires que peut provoquer la mononucléose. Il faut en ce sens, suivre un traitement à base de granules de Phytolacca 5 CH. La Belladonna 5 CH, la Mercurius Solubilis 9 CH et le Natrum Muriaticum 9 CH sont respectivement prescrits pour lutter contre la fièvre et la fatigue intense.

La Calendula Officinalis TM et le Mercurius Corrosivus 4 ou 5 CH seront utilisés pour contrer les problèmes de gencives. Autre complication due à la mononucléose: l’hépatite. On conseille alors de prendre des granules de Phosphorus 7 CH.

Utiliser du thé vert pour soigner la mononucléose

Outre l’homéopathie, le thé vert s’avère être un excellent remède contre la mononucléose. Le thé vert agit en effet, directement sur le système immunitaire en le renforçant, créant ainsi une barrière contre l’infection.

Il possède des propriétés anti-inflammatoire qui aident à lutter contre la douleur. Il faut savoir également que les catéchines présentes dans le thé vert empêchent le virus responsable de la mononucléose de s’installer dans votre corps.

D’autres remèdes naturels comme la Propolis, utilisée depuis l’antiquité pour vaincre les pathologies virales, la tisane de Romarin, de lapacho, mais aussi les huiles essentielles de ravinstsara ont d’excellentes vertus pour s’opposer à la prolifération du virus.

Des études ont aussi montré que l’huile de noix de coco pouvait être bénéfique. Ses propriétés anti-bactériennes en font en effet, l’allié idéal pour venir à bout de la mononucléose.

N’oublier pas l’essentiel contre la mononucléose : le sommeil et l’eau

Si tous ces remèdes fonctionnent, il n’en reste pas moins que deux autres sont indispensables pour guérir de la mononucléose : le sommeil et l’eau. Deux principes de base pour avoir une vie saine et qui peuvent vous être d’un grand secours en cas d’infection.

Consommer de l’eau en grande quantité durant votre convalescence va vous aider à renforcer votre système immunitaire notamment en éliminant les toxines. Par ailleurs, privilégiez l’eau chaude qui va faire baisser la fièvre et va contenir la douleur.

Le sommeil est également d’une aide précieuse. Bénéficier d’un temps de repos suffisamment important permet aux malades de retrouver rapidement un état de forme complet. La fatigue doit en effet, être éradiquée car il s’agit d’un des symptômes majeurs de la mononucléose.

Il est bon de savoir également que le sommeil agit directement sur la rate et empêche son grossissement. Des remèdes simples mais efficaces.

Découvrez les causes, symptômes et traitement de la mononucléose infectieuse en vidéo


Découvrez d’autres remèdes naturels :

PARTAGER

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE