Seniors : comment préserver son capital santé ?

capital santé senior

L’espérance de vie s’allonge d’année en année mais l’EVBS (espérance de vie en bonne santé), ne connaît pas la même croissance. Les années passants, le risque de perte d’autonomie est de plus en plus fort. Dans cet article, Logement-seniors vous donne des conseils et astuces pour préserver son capital santé arrivée à la retraite.

Une seule solution : la prévention

En moyenne, les problèmes de santé débutent à partir de l’âge de 65 ans. La perte d’autonomie peut entraîner de nombreuses complications et entraine des frais pouvant être très élevés. Ainsi, préserver et entretenir son capital intellectuel, physique et relationnel est essentiel pour vieillir en bonne santé. Prendre soin de sa santé est essentiel à tout âge mais arrivée l’âge de la retraite, des bilans de santé réguliers sont primordiales pour préserver un bon équilibre.

Pour éviter toutes complications de santé ou les anticiper, il est recommandé par les autorités sanitaires d’aller chez le médecin une fois par an minimum pour un suivi global et d’effectuer des bilans plus spécifiques comme :

  • Des prises de sang pour les risques de diabète ou de cancer
  • Des tests de l’audition et de la vue
  • Des bilans neurologiques à partir de 70 ans pour détecter les maladies neurodégénératives (Alzheimer par exemple)

Il est recommandé de calculer régulièrement son niveau d’autonomie grâce à l’outil AGGIR (autonomie gérontologie groupe iso-ressource). L’APA (Allocation personnalisée d’autonomie) peut être attribué aux seniors de GIR 4 à 6.

Soyez attentif aux signes d’alerte et réagissez rapidement dès leur apparition. Ces signes sont :

  • Un état de fatigue fort ou constant
  • Un état de dépression
  • Une perte de la mémoire
  • Une prise ou une perte de poids importantes

Alimentation et sport : les essentiels de la prévention

Pour les seniors, l’activité physique est essentielle afin de développer ou restaurer les capacités physiques et intellectuelles, de rester autonome, d’éviter une augmentation de la masse graisseuse et préserver une bonne hygiène de vie. Il est recommandé de faire l’équivalent de 30 minutes de sport, pour cela, favoriser les activités physiques du quotidien comme prendre les escaliers au lieu de l’ascenseur, s’arrêter à une station de métro ou de bus de chez soi ou faire du jardinage. Respecter la règle des 3 R soit :

  • Faire de l’exercice de façon Raisonné (pour éviter tout risques, consultez votre médecin avant de débuter une nouvelle activité physique)
  • S’exercer Régulièrement afin d’atteindre l’équivalent de 30 minutes de sport par jour
  • Soyez Raisonnable et intensifiez vos entrainements progressivement

Il est possible d’alterner entre exercices d’endurance, d’équilibre, d’assouplissement et de renforcement musculaire afin de varier les séances de sport.

L’alimentation, comme le sport, permet de préserver une bonne hygiène de vie et d’éviter de nombreuses maladies. Comme nous le savons tous, il est important de manger de façon équilibré et varié mais cela est encore plus important pour les seniors. En effet, sensible aux risques de dénutrition et de déshydratation, les seniors doivent adapter leur alimentation à leurs besoins et pathologies.

En cas de besoin, les seniors peuvent effectuer un dépistage de dénutrition. Il est recommandé de se peser régulièrement pour avoir un suivi de son poids. Si la perte de poids sur une période d’un mois est supérieure à 5% du poids total, une prise en charge par une spécialiste en diététique est nécessaire.

Autres articles à lire :

PARTAGER

AUCUN COMMENTAIRE