Décidément que ferions-nous sans nos grand-mères et leurs recettes miracles ? Un bon rhume suffit à vous faire ressembler à Bozo le clown. Le mouchage est intempestif et épuisant. Souvent cela peut donner aussi des migraines.

Voici nos conseils et remèdes contre l’irritation du nez

Les causes de l’irritation du nez

En général, le nez se met à couler à cause d’allergies, d’un simple rhume, d’un temps sec. Les tissus à l’intérieur du nez sont fragiles et les microtraumatismes peuvent assécher les parois du fait des mouchages agressifs qu’on leur fait subir.

Quelques conseils contre l’irritation du nez

Facile à dire, mais pas facile à faire. Commencez par vous moucher moins.

Certes un nez qui coule ou bouché est une horreur à supporter puisqu’on passe son temps à se moucher.

Malgré tout, il faut passer outre et éviter d’envelopper son nez dans votre mouchoir du matin au soir. Si vous n’avez personne à la maison pour vous le rappeler, j’avoue que c’est difficile.

Tout au plus si le mucus fait des siennes, contentez-vous de l’essuyer, sans chercher à le dégager.

L’astuce de grand-mère contre l’irritation du nez

Si vous êtes touché par ce désagrément, ne suivez surtout pas le conseil de Cyrano de Bergerac, : “Moi, Monsieur, si j’avais un tel nez, il faudrait sur-le-champ que je me l’amputasse !”c’est parfaitement inutile.

En premier lieu, il est nécessaire de réhydrater cet appendice nasal afin qu’il ne se dessèche point et la douleur aura le bon goût de disparaître.

A cet effet, il suffit d’appliquer un corps gras : un crème, comme une crème solaire, de la vaseline , ou encore une huile riche en vitamines E ; l’appliquer sur la surface irritée. Ça vous soulagera bien.

Vous pouvez aussi calmer la douleur, voire la faire disparaître en utilisant un gant de toilette, imbibé d’eau froide que l’on place une 20’ sur votre nez. Allongé, ça vous permettra aussi de vous reposer.

Autres articles à lire