Comment anticiper sa retraite ?

Aujourd’hui, nous sommes de plus en plus nombreux à nous inquiéter du maintien de notre niveau de vie pour la retraite. L’allongement de la durée du temps de travail et le système de cotisation actuel fait douter plus d’une personne sur l’avenir de ce système. La plupart des gens se demandent comment se constituer un capital tout au long de sa vie qui compensera la perte de revenus. Actuellement, il existe de nombreuses solutions.

Le plan épargne retraite

À partir du premier octobre, une réforme législative vient mettre en place un nouveau système d’épargne retraite qui permettra de défiscaliser une partie des versements. Les contours de ce nouveau type de plan épargne retraite ont été précisés dans la loi. Il comportera une composante individuelle ou PERI (qui remplacera le PERP ou le contrat Madelin) et une composante collective constituée du PERC (Plan d’épargne retraite collectif) et du PERO (Plan d’épargne retraite d’entreprise obligatoire). Les organismes bancaires proposent généralement plusieurs types de contrats. D’abord, il y a le plan que l’on alimente avec des versements fixes tous les mois et des volontaires (ceux-là mêmes qui feront bientôt l’objet d’une défiscalisation par la suite). Ensuite, il y a les comptes à termes dont le versement se fait à la conclusion du contrat uniquement. Ce dernier peut être un placement à taux fixe ou à taux variable.

Les placements immobiliers

Pour beaucoup de français, les placements immobiliers sont une très bonne manière de se constituer soit un capital pour la retraite, soit de dégager régulièrement un complément de revenu. L’investissement dans la pierre reste une valeur sûre. Certains vont tout placer sur l’immobilier en se lançant dans un programme de défiscalisation. Ils investiront dans des logements neufs en loi Pinel par exemple ou bien dans la rénovation d’habitats anciens. Plus récemment, les SCPI (sociétés civiles de placement immobilier) sont arrivées sur le marché français et séduisent les particuliers qui souhaitent plus de facilités au niveau de la gestion de leurs biens. Ils placent de l’argent en achetant des parts dans l’une ou plusieurs de ces sociétés. Certaines sont spécialisées dans la défiscalisation, d’autres dans la plus-value. Les SCPI de rendement sont quant à elles concentrées sur l’immobilier professionnel.

Variez vos placements

N’importe quel conseiller financier vous dira qu’il faut varier les placements pour sécuriser ses économies. Si vous investissez tout votre argent dans le même produit, vous risquez de tout perdre en cas de problème. Il faut garder à l’esprit que tous les placements quels qu’ils soient comportent une part de risque. Les revenus seront d’ailleurs plus ou moins importants en fonction de l’importance du risque. Il serait dommage de perdre tout ce que l’on a placé pour sa retraite. Aujourd’hui, on conseille généralement aux personnes qui souhaitent anticiper leur retraite de se constituer d’abord un capital en épargnant et de se dégager un complément de revenu en investissant dans l’immobilier par exemple. Pour cela, il est important de bien choisir ses conseillers et de comparer les offres. Soyez également attentif, les offres les plus attractives ne sont pas toujours les meilleures et il faut être regardant sur la réputation de l’établissement.

PARTAGER

AUCUN COMMENTAIRE