5 signes d’alerte à connaître d’un AVC pour sauver des vies

signes d'alerte à connaître pour sauver des vies en cas d'AVC

Voici les premiers signes d’alerte à connaître d’un AVC. Pour sauver des vies en cas d’accident vasculaire cérébral, abrégé AVC, il est très important de connaitre les signes d’alerte.

Chaque année, près de 15 millions de personnes sont touchées par cette maladie à travers le monde. En France, elle fait plus de 130 000 victimes par an, soit une toutes les quatre minutes.

Par conséquent, il est essentiel de connaître les premiers symptômes d’un AVC afin d’anticiper un diagnostic et d’effectuer une prise en charge à temps. Ce qui limiterait le risque de décès et la gravité des séquelles.

Découvrez les signes d’alerte à connaître d’un AVC (accident vasculaire cérébral) pour sauver des vies.

Connaître les types d’AVC

L’accident vasculaire cérébral survient brusquement à la suite de l’obstruction ou de la rupture d’un vaisseau amenant le sang dans le cerveau. Ainsi, on parle d’infarctus ischémique lorsque le vaisseau sanguin est bouché à la suite de la formation d’un caillot, et d’hémorragie cérébrale, quand la rupture du vaisseau sanguin provoque un saignement.

Mais peu importe le type d’attaque cérébrale, il existe des signes d’alerte à connaître pour sauver des vies à temps.

Connaître les causes d’attaque cérébrale

Beaucoup de personnes ne connaissent pas encore les premiers symptômes d’accident vasculaire cérébral, tout comme les causes. Sur ce dernier point, l’hypertension et le tabagisme sont les plus critiqués comme principaux facteurs d’AVC. Mais, ils ne sont pas les seuls, l’attaque cérébrale peut aussi se déclencher à cause de l’âge. Les hommes de plus de 50 ans sont plus exposés aux risques d’AVC.

D’autres facteurs de risque doivent être pris en considération, notamment l’hérédité et la contraception orale. Aussi, plus la personne est en surpoids, plus les probabilités de subir un AVC augmentent. Il en est de même pour l’alcoolisme, le stress chronique et le manque d’activité physique.

Les symptômes d’alerte à connaître d’un AVC : agir au plus vite !

Chaque année, près de 5 millions de personnes ne survivent pas d’une suite d’attaque cérébrale, selon l’Organisation mondiale de la santé. Voici 5 signes d’alerte à connaître pour sauver des vies en cas d’AVC :

• Des difficultés à communiquer : la personne peut avoir du mal à épeler des mots ou à comprendre ses proches
• Un engourdissement ou une perte de motricité du visage, du bras, de la jambe ou d’un seul côté du corps
• un problème de la vision localisé du seul œil ou des deux yeux
• Des maux de tête brusques, inhabituels et intenses
• Une perte soudaine d’équilibre

En adoptant une alimentation saine et équilibrée, on pourrait diminuer les risques de subir un accident vasculaire cérébral. Ajoutez à ceci le sport et le contrôle régulier de la pression artérielle en cas d’hypertension. Arrêter de fumer figure aussi parmi les gestes à adopter pour prévenir et diminuer les causes d’AVC.

Autres articles à lire :
Être diabétique sans le savoir – 10 symptômes pour le détecter 
Comment détecter les premiers signes de la maladie d’Alzheimer? 

PARTAGER

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE