Les différentes astuces pour son jardin potager

Vous voulez vous mettre à jardiner avec l’assurance que votre jardin potager produise dans les meilleures conditions ? Nous avons réuni dans ce guide quelques astuces pour que votre passion pour le jardinage aboutisse à une bonne récolte, quelles que soient les plantes que vous cultiverez. C’est parti !

S’informer au maximum

La plupart des particuliers qui créent un jardin potager le font par passion, mais ça ne suffit pas. Un minimum de connaissances du potager est indispensable pour que chaque légume planté le soit dans les meilleures conditions. Ainsi, suivre des sites et des blogs spécialités comme Mon Jardin Potager est vivement recommandé pour s’informer continuellement et améliorer son savoir-faire.

Apprendre à faire du compost

L’un des principaux avantages d’avoir son propre jardin potager est de savoir ce que l’on y utilise, ce qui limite la consommation de pesticides et d’autres produits chimiques. En d’autres termes, avoir son propre potager permet de cultiver des légumes de manière naturelle, grâce entre autres au compost.

Le compost repose entièrement sur le principe du recyclage puisqu’il est composé de déchets végétaux provenant des restes de nourritures ou du jardin lui-même. Pour ce second cas, on parle de feuilles, de pailles, de plumes et d’autres éléments naturels. En tout cas, vous pouvez parcourir cette page pour tout savoir du compostage domestique.

Analyser le sol

Bien connaître le type de sol permet de mieux choisir les légumes et autres plantes qu’on fait pousser dans un potager. En effet, chaque sol a des caractéristiques spécifiques pouvant convenir à certaines semences, mais pas à d’autres. Et pour analyser le sol, il suffit de faire un prélèvement de terre entre 30 et 60cm de profondeur. Faites-le à plusieurs endroits et mélangez la terre que vous obtenez.

Plusieurs tests sont possibles :

  • Verser quelques gouttes de vinaigre sur le mélange de terre prélevée et il s’agit d’un sol calcaire s’il y a une effervescence.
  • Humidifier légèrement un peu de terre et la malaxer entre les doigts. Il s’agit d’un sol léger si la terre est rugueuse et qu’il est impossible de faire une boule avec.
  • Faire la même chose que précédemment avec la terre humide. Il s’agit d’un sol lourd si la terre est savonneuse et qu’on peut facilement former une boule plus ou moins élastiques qu’on peut remodeler.

Une fois que vous connaissez la nature de votre sol, vous pourrez choisir quel légume y faire pousser avec l’assurance d’obtenir une bonne récolte.

Lutter contre les petites bêtes

Les insectes et autres petites bêtes sont les principaux ennemis du potager et ce, quel que soit le genre de légume que vous y plantez. Heureusement qu’il existe des astuces et des produits naturels pour lutter contre eux. Cela éviter de recourir aux pesticides que les jardiniers utilisent de moins en moins afin d’assurer la qualité de leur production.

Voici quelques unes de ces solutions naturelles contre les ravageurs :

  • Utiliser des pesticides naturels et bios
  • Faire la rotation des cultures, c’est-à-dire ne pas cultiver les mêmes plantes saison après saison pour que les ravageurs des plantes précédentes ne trouvent rien à manger sur les plantes suivantes.
  • Cultiver des plantes fortement aromatiques au sein des plantes principales
  • Utiliser des voiles anti-insectes

Avoir un jardin potager est à la portée de tous, à condition de le faire dans les règles de l’art. N’hésitez donc pas à mettre en pratique les conseils et astuces de professionnels que vous pourrez trouver sur internet et sur d’autres supports, pour réussir cette activité. Vous goûterez alors à tous les bienfaits du jardinage, communément appelé garden thérapie.

PARTAGER