Le diagnostic de l’asthme chez les seniors demande une véritable attention

Contrairement aux idées reçues, l’asthme ne touche pas seulement les enfants ou encore les adolescents, il est également au rendez-vous chez les seniors. Toutefois, le diagnostic n’est pas automatique, ce qui peut entraîner des complications plus ou moins importantes.

Le développement de cette maladie peut être aussi tardif, ce qui rend la vie un peu plus complexe surtout pour les personnes âgées.

Reconnaître les symptômes de l’asthme est une priorité à ne pas négliger

Généralement, les professionnels de la santé réussissent à diagnostic cet asthme chez les plus jeunes puisque des difficultés respiratoires ne cessent de se dévoiler. Il suffit parfois d’un pic de pollution, de quelques pollens, d’une herbe fraîchement coupée ou encore d’une allergie à un aliment pour qu’une crise se développe. Elle entraîne des désagréments très importants qui peuvent rapidement entacher votre quotidien.

Il est donc judicieux de se rapprocher d’un médecin dès que les premiers symptômes se dévoilent. Cela vous permet d’obtenir dans les plus brefs délais un traitement en mesure de les atténuer, mais la vigilance est toujours de mise.

Les seniors font partie des 4 millions de citoyens touchés par l’asthme en France

Ce sont pratiquement 4 millions de Français qui sont touchés par cet asthme qui peut rapidement rendre votre quotidien cauchemardesque. La situation n’est pas la même en fonction des personnes puisque certains seront impactés par de lourdes conséquences. Malgré une connaissance minutieuse de cette pathologie, certains seniors n’optent pas pour un diagnostic précoce, ce qui est dommageable pour leur santé.

Dans la plupart des cas, lorsque les symptômes les plus graves se dévoilent, ils décident de consulter au plus vite un médecin. Certains sont même hospitalisés à cause de ces lèvres toutes bleues. Dans ce contexte, il est impératif de joindre dans les plus brefs délais les secours.

Identifier les symptômes permet généralement de sauver réellement des vies

Les professionnels sont parfois contraints de procéder à une ventilation et une intubation pour minimiser le plus rapidement possible les désagréments. Toutefois, certains seniors ne peuvent pas échapper au coma artificiel. Ce dernier est généralement programmé pendant plusieurs jours. En effet, l’asthme se déclenche au cours de la vie, il n’y a pas réellement une période spécifique puisque certains seront impactés après la cinquantaine.

Aucune cause médicale ne peut expliquer une telle survenue, c’est pour cette raison qu’il est préférable d’apprendre à connaître toutes les pathologies afin d’identifier au plus vite les symptômes susceptibles de correspondre.

N’oubliez jamais votre traitement et votre aérosol si vous souhaitez pratiquer un sport

Le diagnostic de l’asthme peut transformer un quotidien, car certains seniors qui ont adopté un certain mode de vie sont parfois contraints de revoir leur cahier des charges. Certaines activités sont rapidement reléguées aux oubliettes, c’est par exemple le cas pour les trekkings poussés à l’extrême ou encore les randonnées. Certes, la pratique d’un sport est bénéfique si vous êtes surveillé avec la plus grande précision. La connaissance des symptômes est également un moyen pour vous adonner à une telle activité en jouissant de la plus grande sécurité. Un suivi médical sera bien sûr le bienvenu puisque vous n’aurez pas la possibilité de partir sans votre traitement.

Certains sports ne seront peut-être pas compatibles avec votre asthme

L’aérosol à base de corticoïdes sera également le bienvenu puisqu’il pourra vous aider à retrouver un peu de souffle au cours d’une crise d’asthme. Il est préférable de pratiquer un sport avec une personne de confiance qui possède aussi les connaissances. Elle pourra vous épauler pendant une randonnée par exemple, mais vous devrez sélectionner un parcours avec une difficulté moindre. Il sera parfois nécessaire de reléguer aux oubliettes certaines activités qui demandent une respiration intense.

Autre article à lire :

PARTAGER

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE